Détecteurs de fumée

Contenu de la page : Détecteurs de fumée

Dormez sur vos 2 oreilles !

Des détecteurs de fumée obligatoires dans tous les lieux d’habitation en mars 2015

Un décret concernant l’installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d’habitation à partir de mars 2015 a été publié au Journal officiel du mardi 11 janvier 2011.

L’occupant d’un logement, locataire ou propriétaire, doit installer dans celui-ci au moins un détecteur de fumée normalisé. Le détecteur est alimenté par piles ou fonctionne à partir de l’alimentation électrique du logement, sous réserve dans ce cas qu’il soit équipé d’une alimentation de secours susceptible de prendre le relais en cas de dysfonctionnement électrique.
Le détecteur de fumée doit :

  • détecter les fumées émises dès le début d’un incendie,
  • émettre immédiatement un signal sonore suffisant permettant de réveiller une personne endormie.

La responsabilité de l’installation et de l’entretien du détecteur de fumée normalisé incombe en règle générale à l’occupant du logement, sauf par exemple dans le cas de locations saisonnières, de locations meublées ou de logements sociaux. Enfin, l’occupant du logement notifie cette installation à l’assureur avec lequel il a conclu un contrat garantissant les dommages d’incendie : cette notification s’effectue par la remise d’une attestation dont le contenu doit être précisé par un arrêté à paraître.

Avez-vous un détecteur avertisseur de fumée ?

N’attendez pas et installez l’appareil de préférence à proximité de votre chambre, la majorité des incendies mortels ayant lieu la nuit. Le prix moyen d’un détecteur est de 20 € et il doit répondre aux critères de la norme européenne EN 14604. Cette certification garantit qu’il possède un signal sonore et que la pile alimentant l’appareil a une durée de vie d’un an minimum.

Plus d’infos

Portfolio